MOTION DE SOUTIEN A L’ACTION DES DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS EN CÔTE D’IVOIRE 

Considérant la ‘‘Déclaration sur le Droit et la Responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les Droits de l’Homme et les libertés fondamentales universellement reconnus’’, adoptée par les Nations Unies en 1998 ;

Considérant la Constitution ivoirienne du 1er Août 2000 qui proclame son adhésion aux droits et libertés fondamentales tels que définis dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 et dans la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de 1981 ;

Considérant l’implication et l’action des Défenseurs des Droits Humains dans l’amélioration des conditions de vie des populations en Côte d’Ivoire ;

Prenant acte des rapports produits par les organisations de défense des Droits Humains sur la situation des Droits Humains en Côte d’Ivoire ;

Préoccupés par les difficultés permanentes que rencontrent les organisations de défense des Droits Humains dans leur travail quotidien et spécifiquement les menaces persistantes à l’encontre des Défenseurs des Droits Humains, suite aux différents rapports et déclarations ;

S’appuyant sur l’engagement du Président de la République de Côte d’Ivoire, M. Alassane OUATTARA à faire de la Côte d’Ivoire, un Etat de Droit ;

Rappelant que c’est à l’Etat qu’incombent la responsabilité première et le devoir de promouvoir et de protéger les Droits Humains et les libertés fondamentales ;

 

Les Défenseurs des Droits Humains réunis à la quatrième Assemblée Générale ordinaire de la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (C.I.D.D.H) le 03 Septembre 2011 :

1-     Apportent leur soutien à l’ensemble des Défenseurs des Droits Humains dans l’exercice de leur fonction ;

2-     Prennent à témoin l’opinion nationale et internationale sur les menaces que subissent actuellement certaines organisations de la société civile;

3-     Condamnent les menaces à l’encontre des Défenseurs des Droits Humains d’où qu’elles proviennent ;

4-     Interpellent le Président de la République et le Gouvernement sur les menaces à l’encontre des Défenseurs des Droits Humains ;

5-     Demandent au Président de la République de Côte d’Ivoire et à son Gouvernement de mettre tout en œuvre pour protéger les Défenseurs des Droits Humains dans l’exercice de leur fonction ainsi que les locaux dans lesquels ils exercent leurs activités contre toute attaque et/ou destruction.

6-     Invitent les populations vivant en Côte d’Ivoire au respect de l’action des Défenseurs des Droits Humains ;

7-     Engagent les Défenseurs des Droits Humains dans le cadre de leur action à faire preuve d’objectivité et de neutralité ;

8-     Se tiennent mobilisés pour mener toute action légale tant au niveau national qu’international en vue de la protection des Droits des Défenseurs des Droits Humains.

Fait à Abidjan le Samedi,  03 Septembre 2011

 L’Assemblée Générale Ordinaire

Share Button