atelier-consultationLe Comité de Suivi des recommandations de l’EPU, composé  de la CIDDH, du  CEF-CI, de la LIDHO, du Club UA-CI, du MIDH  a  organisé  un  atelier de consultation des ONG  sur les stratégies de suivi  et de vulgarisation  des recommandations de l’EPU   acceptées par la  Côte  d’Ivoire lors  de son examen pour le second cycle.

Cet  atelier, financé par CIVICUS World Alliance for Citizen Participation (Basé en Afrique du Sud) , s’est tenu  le Mardi  14  Avril 2015, à  la  Résidence  Koriet et a réuni  une vingtaine de  participants.   Le  Ministère  de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, le Bureau de Liaison de l’Union Africaine en Côte d’Ivoire, la Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI, la Commission  Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI), le Service International des Droits de l’Homme (SIDH) ont pris part à cet atelier. La  presse était également représentée.

L’atelier avait pour objectif  général  de contribuer au suivi de la mise en œuvre de ces  recommandations.  En d’autres termes, il s’agit de :

  • Présenter les  recommandations du second cycle  acceptées par la Côte d’Ivoire  aux Organisations de la Société Civile (OSC);
  • Amener les OSC à s’approprier les recommandations de l’EPU 2014 ;
  • Définir   des  stratégies  de suivi de ces  recommandations par les ONG

Il faut noter au programme :

  • une cérémonie d’ouverture marquée par une série d’allocutions (CIDDH, DDH/ONUCI, CNDHCI et Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques)
  • la présentation des recommandations faites à la Côte d’Ivoire lors du second cycle suivie d’échanges; présentation faite par Dr KAMATE André, Directeur de la promotion des droits de l’Homme et des Libertés Publiques
  • les travaux en atelier axés sur trois (03) thématiques en lien avec les recommandations acceptées par la Côte d’Ivoire. Il s’agit de :
  • Thématiques 1 : «  Femme et enfant »
  • Thématique 2 : «  Droit de l’homme et impunité »
  • Thématique 3 :«  Foncier  rural, processus électoral et autres »

Les réflexions ont porté sur l’élaboration d’un plan d’action de vulgarisation des dites recommandations ainsi que des stratégies de suivi des recommandations.

  • La  cérémonie de  clôture qui s’est déroulée en deux (02) phases. La lecture des recommandations suivie  du mot de fin de la CIDDH, du SIDH et de l’allocution de clôture de la CNDHCI

Au titre des recommandations principales faites lors de l’atelier, on retient :

La vulgarisation des recommandations du second cycle auprès des ONG et des populations sur l’étendue du territoire national (Acteurs impliqués dans le processus de l’EPU)

La mise en place d’un organe central de suivi  des recommandations  issues  des  différents mécanismes de protection des droits de l’homme (Examen Périodique Universel, Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples,  Comité des Droits de l’Homme etc.)  ; (Etat)

La présentation d’un rapport de suivi de la mise en œuvre des recommandations par les ONG

Le  monitoring quotidien de la mise en œuvre  des  recommandations ; (ONG)

  •  Le  plaidoyer auprès de l’Etat pour une présentation  annuelle  du niveau d’exécution  des recommandations issues de l’EPU ; (ONG)
  • L’adoption d’un plan global de suivi qui inclut la stratégie de suivi de l’Etat, de la CNDHCI, des ONG)
Share Button