Panel démocratie et élections 1

La Coordinatrice Nationale de la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH), Mme Pédan Marthe COULIBALY, a participé au Forum des ONG du 17-19 Avril 2015 et aux séances publiques de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP)/ 56è session

  •  Le forum des ONG du 17-19 Avril 2015

Lors de ce forum, des panels portant sur trois (03) thèmes principaux ont été animés :

– Démocratie, élections et droits de l’Homme en Afrique

–  Intérêt Spécial Groupe de Discussion/ Apatridie en Afrique et droit à une nationalité, la situation des femmes défenseurs des droits de l’Homme en Afrique, Responsabilité pour les droits reproductifs des femmes de l’Afrique – Lancement de la CADHP Observation générale 2

–   Réseautage pour les Droits Humains

Lors du panel sur la démocratie et les élections en Afrique 1

Lors du panel 1 portant sur  le thème «  Status of democracy and Human Rights : Democracy and elctions in Africa », modéré par le Pr. Mabassa FALL de la FIDH, la Coordinatrice Nationale de la CIDDH, Mme Pédan Marthe C. a animé le sous-thème « Implication et rôle des femmes dans le processus électoral en Afrique ».

La Coordinatrice Nationale de la CIDDH a également animé le sous-thème « Protection de la femme Défenseur et disposition spécifique de la loi ivoirienne adoptée en faveur des Défenseurs des Droits de l’Homme », lors du panel portant sur la situation des Femmes Défenseurs des Droits de l’Homme en Afrique. ; panel modéré par Mme Pooja Patel du Service International pour les Droits de l’Homme (SIDH).

Panel femme défenseur 2

Aussi, faut-il noter qu’au cours du forum un point de la consultation sur les représailles organisé à Abidjan/ Côte d’Ivoire en février 2015 a été présenté par M. Clément VOULE (SIDH) et Mme Roselyn Hanzi (ZLFHR/ Zimbabwe).

  • Les séances publiques  de la CADHP/ période du 21 au 25 Avril 2015/ 56è session

Lors des séances publiques de la CADHP, des ONG de différents pays d’Afrique et des ONG internationales ayant le statut d’observateur auprès de la Commission dont le SIDH, la FIDH et la FIACAT ont présenté une déclaration en 5 mn sur la situation des Droits de l’Homme en Afrique.

Panel situation femme défenseur 1

Des études ont été officiellement lancées :

–       L’étude sur la situation des Femmes Défenseurs des Droits de l’Homme en Afrique, par le Commissaire Reine Alapini – Gansou, Rapporteure Spéciale sur la situation des Défenseurs des Droits de l’Homme

–       L’étude sur la liberté  d’experssion et d’association, par Mme Reine ALAPINI – GANSOU, Commissaire/ Rapporteure Spéciale sur la situation des Défenseurs des Droits de l’Homme

–       L’étude sur l’apatridie et le droit à la nationalité par Mme Maya FADEL le Commissaire/ Rapporteure Spéciale sur les Réfugiés, les Demandeurs d’asile, les Personnes Déplacées et les Migrants en Afrique

Présentation de la Déclaration du SIDH

  •  Evènements parallèles en marge de la session de la CADHP

Des évènements parallèles dont les thèmes portaient sur les Droits de l’Homme ont été initiés et organisés par des Organisations Non Gouvernementales en marge de la session.

On note celui organisé par le Service International pour les Droits de l’Homme (SIDH) à l’endroit des femmes Défenseurs des Droits de l’Homme participantes du forum et de la 56è session.

Cette activité a consisté en des échanges entre les participantes et la Rapporteur Spéciale sur la situation des Défenseurs des Droits de l’Homme auprès de la CADHP sur la stratégie pour une meilleure promotion et protection des femmes défenseurs en Afrique.

La Coordinatrice Nationale de la CIDDH a pris part à cette rencontre qui a été modérée par le Service International pour les Droits de l’Homme (SIDH).

Photo de famille

Share Button