Mme la Coordinatrice de la CIDDH

Mme la Coordinatrice de la CIDDH

Le Dimanche 13 Mars 2016, Grand-Bassam, ville historique de la Côte d’Ivoire, située à 20 km d’Abidjan, a été la cible d’une attaque terroriste qui a  occasionné des morts et de nombreux blessés. Les terroristes ont visé la plage aux abords des hôtels, Etoile du Sud, la Paillote, la Taverne et ont transformé cette plage en un lieu de véritable carnage.

Le Gouvernement, après la tenue d’un Conseil des Ministres extraordinaire le Lundi 14 Mars 2016, a annoncé un bilan provisoire de 18 victimes (dont 15 civils et 3 éléments des forces spéciales), 33 blessés dont 26 sont encore dans les structures sanitaires publiques et privées et totalement prises en charge et 03 terroristes abattus.

Cette attaque terroriste, revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), survient après celles récentes de Bamako (le 20 Novembre 2015 à l’hôtel Radisson Blu), de Ouagadougou (le 16 Janvier 2016 à l’hôtel Splendid).

Ainsi, la Côte d’Ivoire devient le 3è pays francophone d’Afrique de l’Ouest ayant été ciblé par les attaques terroristes en moins de six (06) mois.

La Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH) condamne avec la dernière énergie cet acte ignoble et barbare qui a endeuillé la Côte d’Ivoire.

La CIDDH s’incline devant les dépouilles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

La CIDDH exprime sa compassion et présente ses condoléances aux familles endeuillées et à toute la nation ivoirienne.

La CIDDH félicite les forces de défense et de sécurité pour leur prompte réaction et encourage les autorités ivoiriennes à renforcer les dispositifs sécuritaires afin d’assurer une meilleure protection des populations.

La CIDDH appelle les populations au calme et à la sérénité.

 

Fait à Abidjan, le 14 Mars 2016

Pour le bureau de coordination

La Coordinatrice Nationale

Pédan Marthe COULIBALY

Share Button