Une cérémonie de présentation du rapport d’évaluation à mi-parcours des recommandations faites à la Côte d’Ivoire lors de son second passage à l’Examen périodique universel (EPU) s’est déroulée le Jeudi 19 Octobre 2017, à la résidence de l’Ambassadeur de la Suisse. 

Dans le but de contribuer au respect des Droits de l’Homme sur la base des recommandations formulées à la Côte d’Ivoire lors de son passage au second cycle de l’EPU en Avril 2014, cette rencontre a eu pour but de communiquer sur le contenu dudit rapport à mi-parcours produit par le Comité de Suivi des recommandations de l’EPU.
Il faut noter la présence des représentants du Gouvernement, des représentants des missions diplomatiques, des représentants de la CNDHCI, des organisations de la société civile. Le Comité de Suivi pour la tenue de cette activité a bénéficié de l’appui financier de l’Ambassade de Suisse en Côte d’Ivoire.

Au nom du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, son représentant, le Conseiller Technique, M. Achille De N’DJOMOU a indiqué que les services dudit Ministère, sur instructions de son premier responsable, s’activent pour permettre au Gouvernement ivoirien de présenter, lors du prochain Examen Périodique Universel, le rapport de la Côte d’Ivoire qui prendra en compte l’état de mise en œuvre des recommandations issues de son précédent passage.

Quant à S.E.M. Thomas LITSCHER, Ambassadeur de Suisse en Côte d’Ivoire qui s’est réjoui de la mise à disposition de sa résidence pour la présentation de ce rapport, il a rappelé les 191 recommandations acceptées par la Côte d’Ivoire lors de son second passage à l’Examen Périodique Universel devant le Conseil des Droits de l’Homme. Selon lui, l’acceptation de ces recommandations était un signal fort pour la Côte d’Ivoire de faire de la question des Droits de l’Homme, une priorité.

La Coordinatrice du Comité de Suivi EPU, Mme Pédan Marthe COULIBALY a pour sa part, exprimé la satisfaction du Comité de Suivi (CIDDH, MIDH, CEFCI, LIDHO, CLUB UA-CI) pour la tenue de la cérémonie de présentation du rapport d’évaluation à mi-parcours du Comité de Suivi de l’EPU.

Elle a traduit sa reconnaissance à l’Ambassadeur de Suisse pour avoir mis à disposition sa résidence afin d’abriter l’activité mais également pour l’appui financier de son Ambassade.
Elle a également précisé que le rapport d’évaluation à mi-parcours du Comité de Suivi vise à contribuer à l’amélioration de la situation des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire et est axé sur quatre (04) thèmes prioritaires, en relation avec des recommandations formulées par certains pays: droits civils et politiques ; droits économiques, sociaux et culturels ; droits de la femme et de l’enfant ; droits des groupes vulnérables (handicapés, victimes des déchets toxiques, …)

Selon Mme Pédan Marthe COULIBALY, le contenu du rapport rend compte des progrès ou non de la mise en œuvre des recommandations endossées par la Côte d’Ivoire en 2014.

 

La présentation officielle de la synthèse du rapport d’évaluation à mi-parcours du Comité de Suivi, faite par le Comité de Suivi de l’EPU, a mis l’accent sur les progrès réalisés et les défis sur la base des recommandations de certains pays, adressées à la Côte d’Ivoire lors du second cycle de l’EPU en Avril 2014.
Le Comité de Suivi a également formulées des recommandations en vue d’une amélioration de la situation des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire.

Share Button