Le Service International des Droits de l’Homme (SIDH), a organisé, les 13, 14 et 15 Décembre 2017, à Kinshasa, une consultation sous-régionale en coopération avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme de la RDC, le Bureau conjoint des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme en RDC, SOS IJM et le Réseau des Défenseurs des Droits Humains d’Afrique Centrale (REDHAC). Elle a bénéficié de la participation du Rapporteur Spécial sur les Défenseurs des Droits de l’Homme et Point focal sur les représailles de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, le Commissaire Rémy Ngoy Lumbu.

La Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH) y a également participé afin de partager l’expérience de l’implication de la société civile ivoirienne dans le processus d’adoption de la loi de protection des Défenseurs des Droits de l’Homme et de son décret d’application.
Les participants de cette consultation qui sont les défenseurs des droits humains de trois pays d’Afrique centrale, à savoir la RDC, le Cameroun et le Congo-Brazzaville ont appelé à l’adoption des lois spécifiques pour leur reconnaissance et protection.

Ils ont également recommandé aux États d’Afrique centrale à prendre des mesures législatives appropriées visant à reconnaître et à protéger les Défenseurs des Droits Humains.

Share Button