C’est le thème de l’atelier d’évaluation des mécanismes existants dans la Sous-région Ouest Africaine en matière de protection des Défenseurs des Droits Humains, dans le cadre des 20 ans de la déclaration des nations unies sur les Défenseurs des Droits de l’Homme.

Cet atelier, organisé par le Service International pour les Droits de l’Homme (SIDH/ISHR) en partenariat avec le Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains (ROADDH), le Réseau panafricain des Défenseurs des Droits Humains et la Coalition Ivoirienne des Défenseurs des Droits Humains (CIDDH) s’est tenu à Abidjan du 28 au 31 Août 2018.

Il avait pour objectifs de :

–   contribuer au renforcement de la protection des défenseurs des droits humains dans la sous-région ouest africaine à travers une évaluation de cette protection et les possibilités autant internationales que locales d’améliorer cette protection

–   discuter et renforcer l’engagement du Réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits de l’Homme auprès des mécanismes onusiens et Africains de protection des droits humains (Stratégies d’engagement du Réseau auprès du Conseil des Droits de l’Homme, et de la CADHP).

L’atelier  a vu la participation des représentants  des Institutions nationales des Droits de l’Homme et des Organisations de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest venant des pays suivants : Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Mali, Sierra Léone, Niger, Togo, Nigéria, Bénin, Sénégal Guinée, Ghana, Gambie, Guinée- Bissau, Cap Vert. On également un participant de la Mauritanie.

On note également la présence effective du Rapporteur Spécial sur les Défenseurs des Droits de l’Homme en Afrique, le Pr. Rémy Ngoy.

Aussi, faut-il fait remarquer la participation de 5 Défenseurs des Droits de l’Homme venus des localités de BONDOUKOU, BOUAKE,  DUEKOUE, KORHOGO et SAN-PEDRO à la consultation que le Rapporteur Spécial a eu avec les Organisations de défense des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire.

Share Button